//
ltr">

Interview de Carp Boilies Natural par Pascal Tropin

retrouvez les témoignages du monde halieutique et des membres actifs du forum.

Interview de Carp Boilies Natural par Pascal Tropin

Message par Le rédacteur » 13 Octobre 2016, 18:45

tjuylkjfd.jpg


01/Bonjour Pascal et bienvenue sur le site de l'éditorial carpiste. Depuis quand pêches tu la carpe ? Un parcours de vie à nous raconter ?

Bonjour Fred, j'ai commencé la carpe dès que j'ai aperçu ce poisson dans nos eaux. J'avais alors 13 ans, mais à cette époque là mes premières tentatives ont été la pêche avec du pain à la bulle d'eau. Nous étions encore bien loin de la pêche comme nous la connaissons aujourd'hui. Ensuite j'ai connu les anciens de l'époque, alors j'ai commencé à la pêcher sur le fond avec une olive et du maïs. Ensuite de nouvelles graines sont arrivées comme le lupin et la cacahuète, mais ma pêche à la
bouillette a vraiment commencé vers l'âge de 17 ans quand j'ai aperçu les premiers anglais avec à l'époque pour moi une espèce de petite boule qui pendait en dessous de l'hameçon c'est à partir de ce moment précis que mes recherches ont commencées et que j'ai fabriqué mes premières boules de maïs et de farine de blé, mais elles ne tenaient pas à l'hameçon ? C'est en faisant des pâtisseries et en les cuisant que j'ai compris le truc! Mettre un œuf dans ma boule et la cuire.... à partir de là, le début de la bouillette a commencé et ne m'a jamais lâché.
Depuis, j'ai toujours fabriqué toutes mes recettes et bouillettes en recherchant le Graal ultime tout du moins les meilleurs attractants, additifs, farines que le marché m'est proposé.
C'est en pêchant énormément en faisant des tests innombrables sur des endroits très riches ou moins riches en nourriture naturelle et en pêchant aussi bien les rivières, lacs et gravières sur plus de 25 années de pêche qu'aujourd'hui je crée des appâts attractifs qui diffusent vite et surtout riche en matière carnée.
En pêchant aussi pas mal à la pêche au coup et en créant également toute mes amorces pour cette pêche, j'ai également vite compris certaines choses niveau attraction et stimulation d'appétit.
Dans ma passion de cette pêche à la carpe, la pêche en hiver a été indéniablement pour moi le meilleur terrain de jeu. J'ai passé tous mes hivers à pêcher, même à casser la glace pour y tendre quelques lignes d’où ma présence énorme en rivière ou la glace en cette période y était moins présente dû au courant.
Aujourd’hui, je suis presque au summum de ma passion, proposer aux gens passionnés comme moi, mon expérience de la pêche et de la recherche constante dans mes fabrications par le biais de ma société que j'ai créé et qui se nomme carp boilies natural ou CBN pour les initiales et initiés....

1.jpg


02/Tu roules tes appâts depuis quelques années. Pourquoi as-tu choisi de faire partager ton expérience et tes « recettes » au sein d'une création d'entreprise?


Je roule mes appâts depuis 25 ans à peu près, et j'ai choisi de partager tout cela grâce à mon entreprise pour déjà en vivre car je pense que le summum dans sa passion c'est un jour d'arriver à en vivre, arriver à créer pour les autres et voir les gens réussir et être heureux grâce à mes propres conceptions, mon savoir faire et je pense que c'est aujourd’hui ma plus grande satisfaction dans la pêche à la carpe.

03/Tu as donc crée Carp boilies Natural. Une société nouvelle. Un choix réfléchi par ta personnalité, .... Pourquoi ce titre à l'anglaise ?


Le choix de la langue en anglais a été retenue plus parce que je trouvais que ça sonnait bien et c'est la langue la plus utilisée dans le monde.

04/ Parles nous donc de ta philosophie et de tes appâts que tu élabores au sein de ta marque ?

Ma vision de la pêche à la carpe doit être tout d'abord un loisir. L'amour de la nature et de se sentir bien au bord de l'eau es de partager cette passion avec d'autres, ses amis, sa famille et avec les plus jeunes, avoir des touches et prendre une carpe à la ligne est la concrétisation d'une recherche du temps passé au bord de l'eau. Le plaisir de la touche et de sentir le poisson qui se bagarre, qui lutte pour sa survie et enfin pouvoir le mettre à l'épuisette pour pouvoir l'admirer et enfin pouvoir le remettre dans son élément naturel sans dommage sont très important pour moi, mais malheureusement je trouve qu'aujourd'hui tout cela a beaucoup été oublié au détriment du poids pour un soi-disant record. Je rencontre de plus en plus de pêcheurs qui ne pêchent que depuis quelques années et qui ne pensent qu'à des carpes records de 30kg. Où sont passés les étapes de l'apprentissage, la progression, alors que le poids d'une grosse carpe n'est ni signe d'être meilleur pêcheur que son voisin?

2.jpg


Je m'explique. Au fil des années et des lieux de pêche du sud au nord de la France que j'ai pêché, dans certains de ces endroits ou la moyenne était de 25 kg, il est évident qu' ici une 25 ou 27 kg n'était pas un trophée puisque je me trouvais dans une pisciculture à grosse carpe et ou en très peu de temps j'ai pris plus de poissons entre 25 kg et plus de 30kg qu' en toute une vie de pêcheur. C'est pourquoi je n'ai trouvé aucune fierté a brandir ce genre de poisson.
A l'inverse, j'ai passé presque toute ma vie sur la rivière Saône ou dans certains secteurs la plus grosse carpe faisait 15 kg et ou il m'a fallu 3 ans pour la capturer. Ici on peut parler d'un poisson trophée à laquelle j'ai pris un plaisir immense. Ma vision de la pêche est avant tout un plaisir, une passion et de la partager avec des amis ou futurs amis. Pour finir je ne pèse pratiquement plus aucun poisson par le fait que je ne recherche pas le record de poids mais le plaisir simple de la pêche.

Pour les appâts que j'élabore, ma vision au fil des années passées au bord de l'eau m'a permis de penser et de voir qu'un appât très riche en protéine animal fera toujours la différence sur les lieux très riche en nourriture naturelle mais ce sont les appâts les plus coûteux à mettre au point et à concevoir, donc pour moi plus un appât est jeté longtemps à l'avance pour nos chères carpes plus elles risquent de se rendre compte qu'il ne lui apporte rien par rapport à la nourriture naturelle.
Pour les pêches plus rapides je nomme cela des appâts « pièges », il est évident que l'attraction et ou le marquage visuel dans l'eau peut être suffisant d’où l'importance d'une bouillette qui diffuse vite à grosse granulométrie par exemple et basée sur les arômes ect..
Certains fabricants l'ont bien compris. Réaliser des appâts très peu riches basés que sur les arômes ont un coût très bas pour faire du chiffre rapidement mais ce type d'appât peut-il retenir le poisson face à cette nourriture naturelle omniprésente que représente les escargots d'eau, limnées, écrevisses, gammares, vers de vases avec simplement des arômes? je ne le crois pas ! Ma vision des appâts sera toujours de qualité, d'une richesse et d'une fraîcheur de fabrication à la demande.
Une diffusion des attractants rapides et les poudres de perlimpinpin n'ont aucune place dans mes conceptions.


13260186_547290285452661_1218989317107669012_n.jpg


06/ Tu proposes une gamme complète et large d'attractants, boosters, pâte d'enrobage pour apporter un complément à chaque session de pêche?

Toutes ces conceptions que tu nommes viennent du fait de toujours vouloir le maximum d'attraction que ce soit sur nos esches ou pour marquer l'eau à chaque amorçage ou rappel pour toujours essayer de créer la frénésie alimentaire ou de faire mordre le poisson. Dans les moments les plus difficiles, cette phrase '''les carpes sont en mode off'''' revient régulièrement dans la tête des pêcheurs, pour moi il y a toujours un poisson à faire même si tout le monde est capot, d’où toujours concevoir des chose très stimulantes sur le sens olfactif de nos copines les carpes donc oui ce sont des compléments indispensables pour nos parties de pêche.


07/ Tu as su aussi t'entourer d'une équipe de pêcheur confirmé et passionné. Est-ce important pour toi de pouvoir s'appuyer sur des personnes sures ?


Oui tout a fait. Une équipe de pêcheurs confirmés mais surtout passionnés est indispensable pour pouvoir partager avec d'autres au bord de l'eau mon savoir faire et de bien conseiller les pêcheurs pour qu'ils réussissent leurs pêches, donc pour moi le mot passionné est le plus important. C'est ce genre d'esprit dont j'aime m'entourer et en qui j'ai confiance pour l'esprit de CBN mais l'étape est difficile pour trouver ces passionnés....

3.jpg


08/ Si je te dis le mot : « épice » ton impression du sujet car je crois que tu apprécies cet attractant ?

Pour moi les épices sont les attractants les plus puissants qui existent. Pour certaines en très grosse quantité sans jamais saturer, en hiver elles sont indétrônables, elles ne gavent pas, sont extrêmement stimulantes, purgatives comme notre tandoori et peuvent jouer d'anti poisson-chats comme notre natural spices liver qui contient aussi beaucoup d'épice comme l'ail et surtout certains piments comme le cayenne, le hot chili et une autre que je garde toujours secrète.
Aujourd'hui j'emploie une vingtaine d'épices différentes dont également le robin red de chez Haith's qui d'ailleurs nous autorise à le vendre, donc oui, je suis fan des épices depuis très longtemps à la vue de leurs résultats.

6.jpg


09/ Je pense que tu travailles l'avenir de la marque pour 2016-2017 ? un petit message, à faire passer ?

Oui je travaille beaucoup sur la rapidité de roulage, la mise au point d'une autre machine pour surtout pouvoir offrir de tout petit diamètre même pour ceux qui voudront en grosse quantité. Pour le reste je vous invite à suivre mes futures projets sur mon site et les réseaux sociaux...........

4.jpg


10/ Merci Pascal pour avoir bien voulu répondre à nos questions. Un dernier mot pour tous les pêcheurs de France et d'ailleurs.....

Vivez la passion de la carpe, et pêchez pour votre plaisir. Soyez en contact avec la nature et respectez-la. Soyons zen entre nous '''passionnés '''…
Le respect entre être humain est je pense, le plus important, merci à vous tous...
Vous n’êtes pas autorisé(e) à consulter les fichiers insérés à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Le rédacteur
Administrateur
 
Message(s) : 1518
Inscription : 01 Juin 2013, 15:30

Re: Interview de Carp Boilies Natural par Pascal Tropin

Message par carp'pat » 14 Octobre 2016, 06:29

Du bonheur et l'amour d'une passion ! Quand le bonheur de pecher l'emporte
Sur le poids des betes,le pari est gagné !!!
Pour que tout soit réussi il faut tt un ensemble et savoir partager ,meme tt seul
Bravo !!! Carp'pat ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
carp'pat
 
Message(s) : 1421
Inscription : 21 Février 2015, 23:06
Localisation : épernon


Retour vers Les Interviews de l'édito et des internautes

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron